Faire jouer et découvrir des jeux – 1

10 novembre 2017

Bonjour,

J’organise régulièrement des soirées jeux de société. Les personnes qui viennent à ces soirées sont, pour la plupart, curieuses de voir de quoi il s’agit car, justement, elles ne jouent pas ou très peu. Il s’agit pour moi de leur donner du plaisir à découvrir des jeux et à jouer.

Le principal frein pour les adultes face au jeu, ce sont les règles. Vais-je les comprendre ? Et si mon voisin les comprends plus facilement que moi, ne vais-je pas être ridicule ? J’essaie donc de commencer ces soirées avec un jeu aux règles très courtes et auxquels nous pouvons jouer tous ensemble.

Pour cela, je propose un jeu qui peut se jouer à autant de joueurs que l’on veut, et même tout seul, « Set » un jeu de Marsha J. Falco édité en France par Gigamic (Règle complète chez l’éditeur ici). Ce jeu ne comporte que des cartes avec des symboles. Il y a 3 symboles, 3 couleurs, 3 quantités et 3 remplissages.

On va disposer 12 cartes sur la table et l’idée est de trouver, le plus rapidement possible, un « Set » de 3 cartes. Pour que celui-ci soit valide, il faut que les 3 cartes du « Set » ait : soit tous les critères en commun, soit aucun critère en commun.

Ici, les cartes entourées de noir forment un « Set ».

Les formes sont différentes, les couleurs sont différentes, les remplissages sont différents et les quantités sont différentes.

Voici d’autres exemples de bon « Set » :

Au début, les joueurs ont un peu de mal à rentrer dans le principe mais très rapidement tout le monde se prend au jeu et…c’est gagné !

Publicités

Je souhaite vous en parler.

2 septembre 2017

Depuis que j’ai créé ce site, que j’ai voulu complémentaire de mon site 3 minutes pour un jeu uniquement consacré à des vidéos sur les jeux de société, je n’ai finalement rien écrit.

En fait, la seule rubrique où je mets des nouveautés est Mes petits travaux. Je viens encore récemment d’y ajouter la traduction des variantes solo du jeu Star Wars Rébellion trouvées sur BoardGameGeek.

Je vais changer cela. Régulièrement je vais écrire sur ce monde que j’aime. Joueur depuis toujours, j’ai travaillé dans différents magasins pendant des années et j’ai également été gérant de ma propre boutique. Je n’ai certainement aucun talent d’écriture mais l’envie est là. J’aborderai tout ce qui m’importe sur le moment; que ce soit de parler d’un jeu précis, d’un regard sur le jeu, etc.

Quoi qu’il en soit, le plus important est de continuer à jouer et aussi, un autre grand plaisir, de faire découvrir autant que faire se peut cet univers que j’aime tant.


Comme le temps passe…

2 septembre 2017

Bonjour,

Après une interruption de presque trois ans, suite à la fermeture du lieu qui nous accueillait, voici le retour des soirées jeux.

C’est désormais le bowling de Beaune qui devient notre nouvel espace de jeux. La première s’est déroulée le jeudi 24 août 2017 avec dix participants. Un compte-rendu se trouve sur le site Soirées jeux de société. C’est également sur ce site que sont annoncées les prochaines soirées. Je vous remets ici l’annonce de la soirée du mois de septembre. Peut-être à bientôt parmi nous !

 


Soirées jeux de société

7 juillet 2013

Bonjour tout le monde !

J’ai décidé récemment d’organiser des soirées jeux de société.

L’idée étant de passer un bon moment entre amis, avec sa famille, avec son ou sa chéri(e), avec ses enfants et de faire découvrir un peu les jeux de société actuels.

La première a donc eu lieu mardi 2 juillet 2013 au pub « Le cul de sac » à Beaune.

AnnonceSoirée001Juillet2013_Mise en page 1.qxd

Afin d’annoncer les prochaines soirées, j’ai fait le site web Soirées jeux de société (Cliquez sur ce lien pour vous y rendre); j’y mettrai également de petits comptes-rendus de ces soirées agrémentés de photos et de films.

Il fait chaud, il fait beau : sortons le Mölkky !

 

Bon jeux à toutes et à tous !


Mœbius

11 mars 2012

Hier matin, samedi 10 mars 2012, je reçois un SMS qui m’annonce le décès de Jean Giraud. Grand choc pour moi qui a toujours admiré ce dessinateur. J’ai eu la chance de le rencontrer il y a bien longtemps. Il est arrivé chez ma maman, chez qui j’habitais à cette époque, pour me donner une planche originale de Blueberry qu’un ami m’offrait pour mon anniversaire, c’était un 8 mars. Plus tard je suis allé chez lui en banlieue parisienne. J’ai toujours des photos de ce moment où on le voit dessiner. Puis j’ai repensé à tous ces livres que j’ai de lui. Mais aussi à un jeu. Le temps de le retrouver et j’ai fait quelques photos pour vous le montrer. Il ne l’a pas créé mais juste illustré. Le jeu s’appelle : Mentor.


L’as dort…

24 avril 2011

Une tempête dans un verre d’eau ? Disons plutôt un jet de dés dans une piste déformée.

L’attribution du prix du jeu de l’année 2011 a secoué le, petit, monde du jeu de société en France.

Il faut bien avouer, en toute objectivité, que les questionnements sont nombreux.

Passons rapidement sur les histoires de date de sorties et de disponibilité du jeu qui ont été bafouées allègrement.

Tout d’abord le pourquoi d’un tel prix est devenu au fil du temps de plus en plus flou. L’idée première était de promouvoir le jeu de société auprès du grand public en lui montrant que ce loisir était bien plus vaste qu’il n’y paraît au premier abord. L’offre disponible dans la grande distribution n’étant absolument pas représentative de l’extrême diversité des jeux présents sur le marché. Pour cela, il me semble, il faut mettre en avant des jeux un peu plus intéressant que le 421 avec des règles riches, subtiles, aux possibilités stratégiques diverses tout en étant simples à appréhender. Le tout dans un habillage de belle facture pouvant plaire au plus grand nombre.

Le jeu récompensé cette année ne vas, à mon avis, pas du tout dans ce sens.

Peu importe de savoir si le jeu est, oui ou non, un bon jeu. D’ailleurs qu’est-ce qu’un bon jeu ? à chacun sa façon de juger.

Il faut se demander si c’est un jeu correspondant aux critères d’un jeu de l’année.

Il m’apparaît clairement que non. Ce prix ne doit pas être démagogue. Élisons un jeu avec des règles de trois lignes car sinon il ne va pas plaire, par exemple. Je crois qu’il faut se battre pour tirer le public vers le haut car les jeux disponibles en grande surface font l’inverse. De même l’habillage (provocateur ?) ne peut que donner une mauvaise image de notre loisir. Ce style ne peut convenir qu’à un public « averti » qui ne vas pas s’arrêter à cela.

Il est sûr que l’équilibre n’est pas facile à trouver. Le tout premier prix du jeu de l’année allemand, le « Spiele Des Jahres » a été attribué au lièvre et la tortue (titre du jeu en France). Dans ce cas, il s’est produit le phénomène inverse. Pour le néophyte, avec un titre et un habillage « enfantin » le jeu ne pouvait pas être intéressant. Alors qu’il s’agit d’un excellent jeu. À chaque fois que je proposais ce jeu à un client, il fallait que j’explique le système de jeu pour le convaincre de la richesse du système.

Un prix, quel qu’il soit, doit, pour servir sa cause, être médiatisé. C’est la première des conditions pour qu’il soit utile. Concernant cela j’avoue que je ne sais absolument pas ce qu’il en est. Presses, radios, télévisions sont-ils approchés par le comité d’organisation ?

Espérons, en tous cas, que ces personnes se remettent en question et ne rejette pas d’un revers de la main les, très, nombreuses remarques faites par la communauté de joueurs. On pourrait objecter qu’il y a toujours des mécontents lors de la remise d’un prix. Il faut bien reconnaître que cette année tout le monde était d’accord pour dire qu’il y a eu trop de choses étranges à propos de la remise de ce prix. Nous verrons ce qu’il en ressortira pour l’élection 2012.

D’ici là, il appartient également à chacun d’entre nous de faire partager notre goût du jeu.

Pour cela rien de mieux que de choisir les jeux que nous préférons, ceux qui ont gagné le prix le plus important, celui de notre cœur.


Un nouveau départ

30 janvier 2011

En 2002, j’ai créé le site Des jeux et des joueurs.

Sur ce site je présentais mes jeux avec des critiques ainsi que des classements par auteurs, nombre de joueurs, etc. Suite à un changement dans ma vie j’ai, petit à petit, abandonné les mises à jour et j’ai définitivement arrêté en 2004.

Puis en 2010, j’ai fait le site 3 minutes pour un jeu qui propose des présentations de jeux uniquement sous forme de films. Ayant à nouveau envie de parler de jeux, que ce soit sous formes de critiques, d’analyses ou d’articles de fond, j’ai donc décidé d’ouvrir ce nouveau site en gardant le nom « Des jeux et des joueurs » ainsi que l’emblème : une cocotte verte en papier plié. Je vous souhaite de passer de bons moments sur ce site !