L’as dort…

Une tempête dans un verre d’eau ? Disons plutôt un jet de dés dans une piste déformée.

L’attribution du prix du jeu de l’année 2011 a secoué le, petit, monde du jeu de société en France.

Il faut bien avouer, en toute objectivité, que les questionnements sont nombreux.

Passons rapidement sur les histoires de date de sorties et de disponibilité du jeu qui ont été bafouées allègrement.

Tout d’abord le pourquoi d’un tel prix est devenu au fil du temps de plus en plus flou. L’idée première était de promouvoir le jeu de société auprès du grand public en lui montrant que ce loisir était bien plus vaste qu’il n’y paraît au premier abord. L’offre disponible dans la grande distribution n’étant absolument pas représentative de l’extrême diversité des jeux présents sur le marché. Pour cela, il me semble, il faut mettre en avant des jeux un peu plus intéressant que le 421 avec des règles riches, subtiles, aux possibilités stratégiques diverses tout en étant simples à appréhender. Le tout dans un habillage de belle facture pouvant plaire au plus grand nombre.

Le jeu récompensé cette année ne vas, à mon avis, pas du tout dans ce sens.

Peu importe de savoir si le jeu est, oui ou non, un bon jeu. D’ailleurs qu’est-ce qu’un bon jeu ? à chacun sa façon de juger.

Il faut se demander si c’est un jeu correspondant aux critères d’un jeu de l’année.

Il m’apparaît clairement que non. Ce prix ne doit pas être démagogue. Élisons un jeu avec des règles de trois lignes car sinon il ne va pas plaire, par exemple. Je crois qu’il faut se battre pour tirer le public vers le haut car les jeux disponibles en grande surface font l’inverse. De même l’habillage (provocateur ?) ne peut que donner une mauvaise image de notre loisir. Ce style ne peut convenir qu’à un public « averti » qui ne vas pas s’arrêter à cela.

Il est sûr que l’équilibre n’est pas facile à trouver. Le tout premier prix du jeu de l’année allemand, le « Spiele Des Jahres » a été attribué au lièvre et la tortue (titre du jeu en France). Dans ce cas, il s’est produit le phénomène inverse. Pour le néophyte, avec un titre et un habillage « enfantin » le jeu ne pouvait pas être intéressant. Alors qu’il s’agit d’un excellent jeu. À chaque fois que je proposais ce jeu à un client, il fallait que j’explique le système de jeu pour le convaincre de la richesse du système.

Un prix, quel qu’il soit, doit, pour servir sa cause, être médiatisé. C’est la première des conditions pour qu’il soit utile. Concernant cela j’avoue que je ne sais absolument pas ce qu’il en est. Presses, radios, télévisions sont-ils approchés par le comité d’organisation ?

Espérons, en tous cas, que ces personnes se remettent en question et ne rejette pas d’un revers de la main les, très, nombreuses remarques faites par la communauté de joueurs. On pourrait objecter qu’il y a toujours des mécontents lors de la remise d’un prix. Il faut bien reconnaître que cette année tout le monde était d’accord pour dire qu’il y a eu trop de choses étranges à propos de la remise de ce prix. Nous verrons ce qu’il en ressortira pour l’élection 2012.

D’ici là, il appartient également à chacun d’entre nous de faire partager notre goût du jeu.

Pour cela rien de mieux que de choisir les jeux que nous préférons, ceux qui ont gagné le prix le plus important, celui de notre cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :